Nicolas Poussin, La Mort de Chioné, vers 1622 (détail)